Tous les ostéopathes ne pratiquent pas le crânien. Il faut une approche spécifique.

L’ostéopathie crânienne se pratique de deux différentes manières. On peut la pratiquer soit avec une approche globale du corps du patient soit avec une approche centrée sur les structures du crane. Dans l’approche globale, l’ostéopathe traite les tissus profonds qui gardent en mémoire la position dans lequel le tissu était contracté. Dans l’approche centrée sur le crâne, l’ostéopathe aura une attention particulière sur l’équilibre des structures crâniennes (sutures, membranes et structures cérébrales). Dans les deux cas, l’ostéopathe pose ses mains sur le crane du patient. Il y effectue des micro-mouvements.

Le but est d’apporter un soulagement pour les patients qui souffre du dos, des cervicales, de stress, de migraine, ainsi que de troubles de l’attention et d’apprentissage.

Ces techniques sont très utilisées pour le traitement des plagiocéphalies du nourrisson.

Elles sont efficaces sur les nausées, les troubles de l’équilibre et les troubles hormonaux.